Financement des PME-ETI : Les investisseurs retrouvent confiance

Financement des PME-ETI : Les investisseurs retrouvent confiance

Un rapport a démontré un retournement des tendances concernant le financement des PME-ETI. Selon Thierry Giami, président de l’observatoire du financement des entreprises par le marché, la crainte des investisseurs suite à la crise pour financer ce type d’entreprise s’est dissipée. Le volume des capitaux levés est largement à la hausse avec une augmentation significative de 50% en 2013 pour atteindre 2,67 milliards d’euros dont 56% en fonds propres et 44% en dette.

Cette reprise de confiance a été accentuée par certaines mesures de mobilisation de l’épargne, notamment grâce à la mise en place le 10 juillet 2013, par le ministre de l’économie et des finances Pierre Moscovici, de deux fonds obligataires Novo I et Novo II qui ont permis aux assureurs de financer plus facilement les entreprises. Le 1er janvier 2014 a été lancé le PEA-PME afin que les français épargnent davantage dans les PME-ETI et le plafond du PEA est passé de 132k€ à 150k€. Comme autre mesure, on retrouve aussi l’introduction des contrats d’assurance-vie euro-croissance et vie-génération. L’ensemble de ces mesures pourrait permettre un supplément de 4 à 6 milliards d’euros investi dans ce type d’entreprise.

Autre source de financement, le placement privé est en plein développement et affiche une croissance de 80%, ce qui est un élément favorable au financement des PME-ETI. Point négatif, la nouvelle procédure appelée IBO, permettant aux entreprises de taille moyenne de viser l’épargne des particuliers n’a pas eu le rendement espéré. Enfin, les autorités de régulation, comme l’AMF, ont cherché à créer un cadre adapté aux entreprises de plus petite taille.

Selon Thierry Giami, le manque de financement de ces sociétés vient du fait que : « ce ne sont pas les investisseurs qui ne sont pas là, ce sont les émetteurs ». Effectivement, il y un manque de sociétés cotées parmi la tranche PME-ETI, seulement 18 entreprises se sont introduites en Bourse, alors que 20 sont sorties de la cote, ce qui porte leur nombre à 535. De plus, quelques entreprises ont été reclassées dans la catégorie des grandes entreprises puisque leur capitalisation dépassait les 1 milliard d’euros. Les membres de l’observatoire parlent d’une «  amorce, positive mais insuffisante ». Thierry Giami rappelle toutefois qu’«  il faut laisser les réseaux commerciaux travailler et les épargnants s’approprier les produits. »

L’innovation du pays dépend essentiellement du financement de ces entreprises, c’est pourquoi la France fait des PME-ETI son cheval de bataille. Ainsi, elle peut envisager la première place européenne, d’après Marc Lefèvre, d’Euronext. Cette place pourrait créer d’autres « écosystèmes dédiés », sur le modèle de celui des biotechs, lancé il y a quatre ans.

Carmine se développe et s’implante en PACA

Carmine se développe et s’implante en PACA

Carmine Capital poursuit sont développement et s’implante à Aix-en-Provence, sur la technopôle de l’Arbois, au sein d’un vivier d’entreprises innovantes. Elle couvre ainsi l’ensemble de la région PACA.

Une double implantation Paris / PACA assure des contacts forts avec les fonds régionaux, franciliens et nationaux, sur l’ensemble de la chaîne du financement (de l’amorçage au petit capital développement), avec :

  • des équipes basées à Paris,
  • des équipes de proximité, basées à Aix-en-Provence
  • des équipes mobiles, s’adaptant à la localisation des sociétés.
 Carmine Capital accompagne déjà des entreprises en Provence et, fort d’un partenariat avec le pôle de compétitivité Capenergies, est pleinement intégrée dans l’écosystème local.

 

LIOTHYSS accueille un nouveau fonds

LIOTHYSS accueille un nouveau fonds

Carmine Capital conseille LIOTHYSS, entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de produits minceur, dans sa levée de fonds.

Créée en 2006 par Dominique Tarallo et Fabrice Sanchez, Liothyss est devenue en 8 ans une référence dans la diététique, grâce à sa dynamique d’innovation constante dans l’offre produits, son positionnement unique et différenciateur.

Liothyss® nutrition, une avancée majeure pour la diététique nouvelle génération… une marque plébiscitée !

C’est en 2013, que la marque se positionne sur le segment des snacks diététiques, avec la première gamme de snacks gourmands minceur.

Afin de soutenir son développement, Liothyss réalise une nouvelle levée de fonds auprès de Calao Finance qui rejoint au capital les fonds historiques Turenne Capital et Promelys Participation.

A PROPOS DE CARMINE CAPITAL

Carmine Capital est une banque d’affaires spécialisée dans les opérations de fusions-acquisitions et de levées de fonds pour les TPE/PME.

Dans le cadre de ces opérations, Carmine assiste les dirigeants d’entreprises dans les missions suivantes:

– Evaluation d’entreprises

– Rédaction du business plan et du mémorandum d’information

– Recherche d’investisseurs (business angels, fonds d’investissement,…), de repreneurs (personnes physiques ou entreprises en croissance externe) ou d’entreprises à céder

– Assistance dans les négociations juridiques

Pour plus d’information sur le cabinet : www.carminecapital.com

Contacts :

Carmine Capital – www.carminecapital.com

Anne-Laure Beuriot, Présidente – 06 62 15 42 38 – anne-laure.beuriot@carminecapital.com

 

Augmentation des levées de fonds au deuxième trimestre 2014

Augmentation des levées de fonds au deuxième trimestre 2014

D’après une étude de my french startup ; il semblerait qu’il y ait eu au deuxième trimestre 2014, une baisse du nombre de levées de fonds mais une augmentation des montants levés par rapport à 2013.
En effet, on recense à 115 le nombre de levées de fonds à la fin du trimestre, soit une chute de 20% par rapport au deuxième trimestre 2013.
En revanche les montants investis dans les jeunes pouces sont en progression cette année. Un montant total de 322 millions d’euros a été levé au deuxième trimestre 2014 contre 278 millions d’euros en 2013. Quant au montant moyen levé, il est d’environ 2,95 millions d’euros cette année alors qu’il avoisinait les 2,35 millions d’euros l’année dernière.

On remarque aussi que le nombre de levées de fonds croit nettement entre avril et juin. On retrouve un montant levé de 99,1 millions d’euros en mai 2014 contre seulement 52,6 millions d’euros à la même date, l’année dernière.
Bien évidemment les montants levés varient énormément selon les régions. En effet l’île de France représente plus de la moitié du montant global levé en France alors qu’aucune levée n’a été observée dans certaines régions comme le Centre ou la Picardie.

Le secteur favori des investisseurs reste le numérique, même si l’attrait semble s’amoindrir. En effet, on recense 40 opérations de financement dans ce secteur au deuxième trimestre 2014, soit un peu moins que l’année précédente.
On ne remarque aucune changement par rapport à l’année dernière dans les secteurs du transport, de l’éléctronique et de la biotechnologie.

Un constat encourageant pour le capital amorçage français.

Typlume & Graphine : la réalité augmentée par sa levée de fonds

Typlume & Graphine : la réalité augmentée par sa levée de fonds

Carmine Capital a conseillé Typlume & Graphine dans le cadre de sa 2ème levée de fonds auprès de Starquest Capital.

Dirigée par Aymeric Malherbe, T&G (Typlume & Graphine) propose une technologie centralisée de création et de gestion de production de médias personnalisés permettant au consommateur de se mettre en scène dans des histoires sur différents médias.

Après un 1er tour de table en 2012 auprès de Starquest, qui a permis de poursuivre ses efforts en R&D, cette start-up vient de finaliser un nouveau tour de table auprès du fonds, afin de soutenir son développement commercial.

Pour la partie juridique, Typlume & Graphine était conseillée par le cabinet d’avocats Vignat Rémy Associés (Me Guillaume Rémy, associé).

A PROPOS DE CARMINE CAPITAL

Carmine Capital est une banque d’affaires spécialisée dans les opérations de fusions-acquisitions et de levées de fonds pour les TPE/PME.

Dans le cadre de ces opérations, Carmine assiste les dirigeants d’entreprises dans les missions suivantes:

– Evaluation d’entreprises

– Rédaction du business plan et du mémorandum d’information

– Recherche d’investisseurs (business angels, fonds d’investissement,…), de repreneurs (personnes physiques ou entreprises en croissance externe) ou d’entreprises à céder

– Assistance dans les négociations juridiques

Pour plus d’information sur le cabinet : www.carminecapital.com

L’instrument de musique de Dualo en harmonie avec les business angels

L’instrument de musique de Dualo en harmonie avec les business angels

Carmine Capital a conseillé Dualo dans le cadre de sa levée de fonds de près de 500.000€ auprès de business angels.

 Fondée par Jules Hotrique et Bruno Verbrugghe en 2011, Dualo conçoit et commercialise un nouvel instrument de musique numérique, mobile et connecté. Pensé pour la scène, le du-touch est l’outil idéal pour la composition et permet d’apprendre la musique sans solfège grâce à une méthode ludique et interactive. Une révolution pour la pratique musicale.

Après un 1er tour de table en 2013 qui a financé la mise en production sur le territoire français, cette start-up vient de finaliser son augmentation de capital de près de 500.00€, auprès de business angels référents, aux profils variés. Ce deuxième tour de table va permettre à la société d’accélérer son développement commercial.

Pour la partie juridique, Dualo était conseillée par le cabinet d’avocats Vignat Rémy Associés (Me Guillaume Rémy, associé).

Carmine accompagne les PME du pôle de compétitivité Advancity

Carmine accompagne les PME du pôle de compétitivité Advancity

Carmine Capital remporte l’appel d’offres lancé par le pôle de compétitivité Advancity. Carmine devient ainsi le partenaire de référence des entreprises membres du pôle sur leurs problématiques de communication financière. Plus précisément, les équipes aideront PME et start-up dans la préparation de leurs levées de fonds.

Advancity, cluster dédié à la ville durable en France, permet aux entreprises, aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche et aux collectivités territoriales de coopérer et de monter des projets collaboratifs innovants.

La finalité première d’Advancity est de susciter l’innovation en matière d’urbain durable, d’irriguer le tissu industriel francilien de nouvelles compétences et de projets innovants.

Carmine Capital formera les PME et start-up du pôle de compétitivité à l’art du pitching. Cette intervention s’inscrit dans le processus de labellisation des entreprises mis en place par Advancity.

Vers une amélioration des relations entre banques et TPE

Vers une amélioration des relations entre banques et TPE

Dans un rapport remis le 27 juin à Arnaud Montebourg et Michel Sapin, l’Observatoire du financement des entreprises propose des solutions qui visent à améliorer la relation entre les dirigeants de TPE et leurs conseillers bancaires.

Dans ce texte, Jeanne-Marie Prost, présidente de l’Observatoire, propose différentes solutions, à savoir :
–       La possibilité d’obtention d’un entretien avec le directeur d’agence en cas de refus de crédit
–       Un délai de réponse de la banque de 15 jours maximum pour annoncer le verdict lors d’une demande de crédit
–       La mise en place de contrats de 4 ans au même poste pour les chargés de clientèle afin de faire durer la relation avec le dirigeant
–       Une opération de communication visant à mieux sensibiliser les acteurs sur la médiation du crédit
–       La mise en place d’une proposition qui tentera d’améliorer la pertinence des services proposés par le chargé de clientèle, afin que les TPE aient en leur possession les solutions les mieux adaptées à leur situation.

Le sujet du financement des TPE est un point sensible. Même s’il règne un climat d’incertitude dans la relation entre les banques et les petites entreprises, il semblerait que les banques aient fait des efforts avec une progression de 1% à la fin avril des encours de crédits à la destination des TPE, d’après la banque de France.

SDS s’instrumente avec sa levée de fonds

SDS s’instrumente avec sa levée de fonds

Carmine Capital a conseillé le groupe SDS dans le cadre de sa levée de fonds de 1M€ auprès de Banexi Ventures Partners.

 Banexi Ventures Partners annonce son entrée au capital du groupe SDS, spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation de produits et composants dédiés aux marchés de  l’instrumentation scientifique.

Cette levée de fonds scelle par la même occasion la fusion des sociétés SDS et IMS, toutes deux dirigées par Bernard Leibovici. Les produits des deux entités se caractérisent par leurs spécifications très pointues, une extrême miniaturisation et des fonctions de connectivité « hard » et « soft » directement intégrées dans les produits qui garantissent la pérennité des solutions métiers des clients.

Cette levée de fonds, d’un million d’euros, permettra au groupe d’accélérer son développement commercial en France et à l’international.

A PROPOS DE CARMINE CAPITAL

Carmine Capital est une banque d’affaires spécialisée dans les opérations de fusions-acquisitions et de levées de fonds pour les TPE/PME.

Dans le cadre de ces opérations, Carmine assiste les dirigeants d’entreprises dans les missions suivantes:

– Evaluation d’entreprises

– Rédaction du business plan et du mémorandum d’information

– Recherche d’investisseurs (business angels, fonds d’investissement,…), de repreneurs (personnes physiques ou entreprises en croissance externe) ou d’entreprises à céder

– Assistance dans les négociations juridiques

Pour plus d’information sur le cabinet : www.carminecapital.com

A PROPOS DU GROUPE SDS

SDS Systems Development & Solutions

Seul concepteur français de convertisseurs et d’alimentations haute tension de faible puissance, SDS développe une large activité de recherche pour se trouver à la pointe mondiale dans son cœur de métier. Les produits de SDS délivrent à partir de tensions d’entrée de 3 à 24 Volts, des tensions de sortie allant de quelques centaines de Volts jusqu’à deux ou trois dizaines de kiloVolts. Ces appareils alimentent en particulier des détecteurs comme des tubes Geiger-Mueller et photo-multiplicateurs ainsi que toutes sortes de dispositifs, partie intégrante d’instruments scientifiques complexes.

IMS Innovation and Measurement Systems

IMS est une société de conception et de fabrication électronique, spécialisée dans le domaine de la radioprotection.

Dans le cadre d’un partenariat scientifique et technologique avec le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) – Centre de Saclay, IMS  conçoit et développe une gamme professionnelle de produits très innovants pour la surveillance, la détection, la localisation et l’identification des substances radioactives et des rayonnements ionisants. Les deux premiers produits sur lesquels IMS fonde son offre sont une Sonde Gamma Intelligente et un Spectromètre CZT.

IMS a pour ambition de fournir des solutions de contrôle de la radioactivité de type plug-and-play, facilement utilisables et mis en œuvre par tout type d’utilisateur. Ces solutions innovantes fonctionnent sur des terminaux du commerce de type PC, smartphones et tablettes et s’insèrent facilement dans les systèmes de supervision des exploitants.

Contacts :

Carmine Capital – www.carminecapital.com

Anne-Laure Beuriot, Présidente – anne-laure.beuriot@carminecapital.com

 

Une opération permet à 20 startups françaises de pitcher devant 30 représentants de fonds étrangers.

Une opération permet à 20 startups françaises de pitcher devant 30 représentants de fonds étrangers.

Ces 17 et 18 juin, 20 entrepreneurs français présenteront leur activité devant des investisseurs venus des quatre coins du globe. Ces jeunes pousses du numérique ont été préalablement sélectionnées par la société Axis Paris, organisateur de l’évènement. Un bon timing puisque se déroule en même temps l’évènement « Futur en Seine », le festival mondial du numérique, organisant entre autres des conférences sur les start up et leur environnement.

Récemment créées, ces start up high tech sont présentes dans les secteurs du e-Commerce, Big Data, e-santé, Cloud ou applications mobiles. Toutes ont besoin de capitaux pour financer leur développement.

Les créateurs français sont contraints d’aller chercher les financements à l’étranger étant donné qu’en France, les fonds d’investissement et réseaux de business angels n’arrivent pas à satisfaire les besoins en fonds propres des entreprises innovantes, qui sont de plus en plus nombreuses.

Cet évènement donne ainsi la possibilité aux investisseurs étrangers de prendre contact avec un maximum d’entrepreneurs en un laps de temps très court. Et, même si ces start up sont dans l’incapacité de trouver des fonds durant cet évènement, elles bénéficieront d’une très bonne visibilité notamment à l’étranger.

Carmine Capital accompagne FeatureMap, une de ces 20 start up, dans son projet de levée de fonds.

Navigation des articles