Référence Carmine Capital

4 aides européennes pour les TPE et PME

1. Le plan Juncker vise à relancer l’industrie en Europe. Il a pour objectif de mobiliser, via le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), 315 milliards d’euros d’investissements de 2015 à 2018. Les projets financés sont le développement d’infrastructures, la recherche et développement et l’innovation, l’investissement dans l’éducation et la formation, la santé, les technologies de l’information et de la communication, ou encore le développement du secteur de l’énergie. Pour en bénéficier, il est possible de passer notamment par Bpifrance.

2. Le programme pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI) prévoit d’améliorer l’accès au financement pour les entreprises sociales. Sous ce programme, des entrepreneurs sociaux peuvent bénéficier de prêts à un taux d’intérêt réduit, sans fournir de garantie. Les objectifs poursuivis sont de renforcer les capacités des organismes de microfinancement et d’appuyer le développement des entreprises sociales, notamment en facilitant leur accès au financement. L’EaSI est géré directement par la Commission européenne.

3. La Commission européenne et le groupe Banque européenne d’investissement (BEI et FEI) ont lancé il y a deux ans une nouvelle génération d’instruments financiers et de services de conseil qui doivent faciliter l’accès au crédit pour les entreprises innovantes : les produits “InnovFin”. Ils interviennent sous plusieurs formes et peuvent accompagner financièrement les PME et les entreprises de taille intermédiaire. La mise en œuvre est assurée par des intermédiaires financiers (Adie, BPCE, Société générale, Banque Populaire, Bpifrance…) qui bénéficieront, à ce titre, de garanties ou contre-garanties du FEI couvrant une partie de leurs pertes financières potentielles.

4. Cosme pour faciliter la croissance des start-up, des TPE et des PME : l’un des principaux objectifs de Cosme est de fournir aux PME un accès amélioré au financement dans les différentes phases de leur cycle de vie : création, expansion ou transfert d’entreprise. Cosme mobilise des prêts et des investissements en capital par l’intermédiaire de deux outils. Le premier programme fournit des garanties aux institutions financières (sociétés de garantie, banques, établissements de crédit-bail). Le second outil fournit du capital aux fonds qui investissent dans les PME principalement au stade de la croissance.

Source : www.chefdentreprise.com – “4 aides européennes (à connaître) pour les TPE et PME”

Articles similaires