Carmine Capital accompagne la cession de STA Groupe à Freelance.com

Carmine Capital accompagne la cession de STA Groupe à Freelance.com

Le groupe STA, spécialiste du portage salarial des indépendants et de la mise en relation de consultants hautement qualifiés avec les entreprises se rapproche de Freelance.com, leader européen dans la mise en relation entre les entreprises et les talents externes.

STA Groupe, une référence dans le portage salarial

STA Groupe s’est imposé comme une référence incontestable dans le domaine du portage salarial : avec ses 930 employés et près 86 millions d’euros en 2022, le groupe STA a réalisé 120 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2023, affichant ainsi une très belle croissance de l’ordre de 40%.

Début janvier 2024, STA Groupe s’est rapproché de Freelance.com, le champion français de la mise en relation entre les entreprises et les travailleurs qualifiés.

Cette opération, venant compléter parfaitement l’offre existante de Freelance.com, notamment dans le domaine des compétences IT, ouvre de nouvelles perspectives de croissance. Ces synergies promettent une intégration fluide et ouvrent des horizons très favorables. Les outils et les process mis en place par STA lui permettent de produire ses services à des coûts extrêmement compétitifs et lui assurent une rentabilité conforme aux standards de Freelance.com.

Après l’acquisition d’OpenWork en août 2023, cette nouvelle opération propulse le groupe Freelance.com au-delà du seuil du milliard d’euros de revenus, marquant ainsi une trajectoire de succès remarquable en seulement trois ans après avoir dépassé le jalon du demi-milliard.

 

Renforcement de la Gamme de Services avec près de 15 000 consultants en activité

Le rapprochement avec STA permettra à Freelance.com de renforcer sa gamme de services aux indépendants et aux entreprises, participant activement à la consolidation du marché du portage salarial en France.

« Le groupe STA jouit d’une excellente réputation auprès d’une clientèle de freelances et de grands comptes. Elle dispose d’une plateforme ergonomique et également d’une offre de service innovante, full digital, en mode SaaS.
Au-delà des synergies entre nos savoir-faire pour asseoir la position de leader du groupe Freelance.com sur le marché du portage salarial en France et en Europe, les acquisitions successives d’OpenWork et STA permettront d’enrichir le vivier de talents de Freelance.com avec près de 15 000 consultants en activité.
Freelance.com consolide ainsi son positionnement sur des compétences très demandées par ses clients grands comptes : consultants en stratégie, experts métiers, managers de transitions, et freelances IT »
déclare Laurent Perret, DGA de Freelance.com en charge du portage salarial.

« Après 12 ans de croissance continue, je souhaite adosser le groupe STA à un partenaire à même d’assurer sa pérennité et son développement. J’ai été séduit par le projet industriel à long terme de Freelance.com, qui vise à faciliter la recherche de missions par les indépendants et la recherche de talents par les entreprises, en particulier dans le domaine de l’IT. La large palette de services offerts par Freelance.com vient parfaitement compléter les spécificités de notre modèle et la qualité de l’accompagnement de nos clients » partage David Forner, Président fondateur de STA Groupe.

Il revient sur la manière dont il a vécu cette opération : « L’accompagnement proposé par les équipes de Carmine, notamment dans le soutien psychologique du dirigeant, a été pour moi particulièrement marquant. La préparation à la cession d’une entreprise implique un parcours psychologique complexe. L’expertise de Germain Simoneau et de son équipe a été d’une grande aide pour naviguer à travers ces fluctuations émotionnelles. Je tiens aussi à souligner leur disponibilité exceptionnelle. »

« C’est avec enthousiasme que nous avons contribué au rapprochement de STA Groupe avec Freelance.com. Cette opération, qui allie au plus juste les objectifs personnels de notre client et la stratégie de croissance du groupe Freelance.com fait beaucoup de sens et ce, tant du point de vue humain que sous ses aspects industriels. Chez Carmine Capital, notre objectif est de satisfaire aux attentes de nos clients actionnaires tout en garantissant la pérennité de leurs entreprises et l’épanouissement des hommes et des femmes qui les composent. Au cas de cette belle transaction, ce sera bien le cas » se réjouit Germain Simoneau, associé de Carmine Capital. 


Pour en savoir plus sur cette opération, contacter Germain Simoneau, Xavier Langlois et Tanguy Payoux.

Carmine Capital accompagne la cession d’Alessia RH à KLB Group

Carmine Capital accompagne la cession d’Alessia RH à KLB Group

Alessia RH, cabinet expert en conception de stratégies et tactiques en Ressources Humaines sur le marché français, s’est rapproché de KLB Group. Cette alliance renforce leur capacité à soutenir de manière plus globale tous les projets de transformation des fonctions supports de leurs clients.

 

Une meilleure capacité à soutenir les enjeux stratégiques RH de ses clients

Alors que les entreprises font face à une évolution rapide de leurs activités, avec la démocratisation des nouvelles technologies (intelligence artificielle, automatisation, robotisation des processus…) et un enjeu fort de capitalisation du savoir, KLB Group continue d’élargir son panel d’offres à destination des fonctions support en intégrant une expertise métier et une connaissance sectorielle pointue dans le domaine des Ressources Humaines.

Créé il y a 30 ans, Alessia RH compte aujourd’hui 20 collaborateurs en France qui rejoindront KLB Group. Avec plus de 500 recrutements, 300 missions d’accompagnement (conseil) et 500 entretiens professionnels opérés pour leurs clients (externalisation), l’entreprise développe ainsi sa capacité à soutenir les enjeux stratégiques de ses clients en matière de Ressources Humaines dans des secteurs d’activité variés.

 

Première opération de croissance externe pour KLB Group

Fondé à Paris en 1995 par Flavien Kulawik et Jean-Marc Le Breton, KLB Group s’est progressivement développé en Europe dans les années 2000 (Barcelone, Londres, Cologne, Lyon, etc.) et s’est ensuite développé au niveau international à partir de 2010 (Sao Paulo, Casablanca, Montréal, New York, etc.). KLB Group compte aujourd’hui 750 collaborateurs, est présent dans 6 pays et a réalisé 50 M€ de revenus en 2023.
Avec cette acquisition, KLB Group réalise sa première croissance externe. L’entreprise renforce sa présence sur le territoire français avec deux nouveaux bureaux, situés à Nantes et à Paris.

« Travailler ensemble avec Alessia RH, tout en conservant cette marque forte et ancrée sur le marché, nous permet d’accompagner nos clients sur des périmètres plus larges et ainsi mieux soutenir leurs projets de croissance et de transformation », a souligné Mathieu Dominguez, Directeur Général de KLB Group. « Je suis ravi d’accueillir les collaborateurs d’Alessia RH au sein de KLB Group. Avec notre présence géographique à l’international ainsi que nos expertises multisectorielles, nous avons vocation à soutenir et accélérer la croissance d’Alessia RH. Leurs compétences vont nous permettre d’accroître le niveau d’exigence que nous souhaitons transmettre à nos équipes et nos clients. »

« Nous nous retrouvons autour d’une culture d’entreprise, des valeurs communes et nous partageons un goût prononcé pour l’intrapreneuriat », a précisé Romain Briant, Directeur Staffing France et Canada de KLB Group. « Cette acquisition est l’occasion de consolider nos compétences, allier nos différentes expertises métiers et approfondir notre collaboration étroite avec nos clients sur le territoire français. Nous sommes enthousiastes à l’idée d’accueillir les collaborateurs d’Alessia RH au sein de nos équipes. »

François-Xavier Adam, Directeur Général et associé Alessia RH, ajoute : « Nous avons le plaisir de rejoindre les équipes de KLB Group. Ensemble, nous allons développer un pôle robuste regroupant différentes expertises afin d’accompagner, développer et soutenir plus globalement tous les projets de transformation des fonctions supports de nos clients. Ce sont aussi pour notre équipe de belles opportunités de développement de compétences et d’offres que nous partagerons avec plaisir à nos clients ».

François-Xavier Adam revient sur la manière dont il a vécu cette opération : « Je tiens à remercier les équipes Carmine Capital pour leur efficacité et leur professionnalisme. Le succès de cette opération ouvre la voie à des opportunités de croissance et accroît la valeur pour toutes les parties concernées. »

 

Une opération génératrice de leviers de croissance

« Le positionnement de Carmine Capital dans le secteur des Ressources Humaines développé depuis plusieurs années nous a permis d’accompagner François-Xavier Adam et les équipes d’Alessia RH dans leur rapprochement avec KLB Group. Je pense que cette étape marque une vraie avancée stratégique pour l’ensemble des parties, tant pour Alessia RH dans la poursuite de son développement que pour KLB Group dans la structuration de son pôle recrutement et formation » se réjouit Philippe Bloquet, Manager Carmine Capital.

 

Pour en savoir plus sur cette opération, contacter Sandrine Moreau, Philippe BloquetAnne-Laure Saint-Marc Girardin et Guillaume Mercier.

Carmine Capital accompagne Actual group dans l’acquisition de Clémentine

Carmine Capital accompagne Actual group dans l’acquisition de Clémentine

Basé à Laval (Mayenne), Actual group a réalisé cet été l’acquisition du cabinet de recrutement Clémentine. Avec cet acteur spécialiste et reconnu du recrutement de talents du digital et de l’IT, de la data et de la cybersécurité, Actual group entend accélérer la digitalisation des entreprises.

 

Clémentine, un expert du recrutement dans le secteur des NTIC

Créé en 2000 par Emmanuel Stanislas, le cabinet de recrutement Clémentine dispose d’une expertise reconnue dans l’écosystème numérique en France. Cette expérience lui permet aujourd’hui de valoriser un véritable savoir-faire sur le recrutement de cette population réputée spécifique. 

Une expérience également renforcée par un puissant réseau qualifié de plus de 100.000 candidats dans ses domaines d’intervention. Ce réseau est composé d’un vivier de candidats connus, évalués, suivis dans leurs évolutions et motivation. Clémentine compte 15 collaborateurs experts à Paris et Marseille et réalise près de 150 recrutements par an pour un chiffre d’affaires supérieur à 2,2 M€.

 

Accélérer la digitalisation des entreprises

Aujourd’hui, 5e acteur sur le marché du travail et de l’emploi en France, Actual group est un groupe familial et indépendant, à la vision résolument humaniste, qui milite chaque jour pour faciliter le droit au travail pour tous.

Dirigé par Samuel Tual, entrepreneur engagé, le groupe est n°1 de l’intérim d’insertion en France. Grâce à ses 3 550 collaborateurs et plus de 600 agences réparties sur le territoire, Actual group accompagne aujourd’hui 33 000 entreprises et 165 000 candidats à l’emploi, pour un chiffre d’affaires de 1,6 Milliards en 2022.

Face à un besoin croissant des entreprises de plus en plus nombreuses à engager leur transformation et accélérer leur digitalisation, les dirigeants d’Actual group se devaient de trouver des solutions pour répondre aux attentes de leurs clients et à leurs enjeux de transformation. En intégrant Clémentine et en s’appuyant sur leur expertise de recrutement IT et digitale, Actual group se donne les moyens de proposer un service de qualité pour aider les entreprises à sélectionner les meilleurs profils sur ce marché en forte tension. 

Cette nouvelle acquisition vient nourrir le projet de développement de la famille Talent Management du groupe et élargir l’offre de ses cabinets de conseil en recrutement (CCLD, Batenborch, Up Skills, Kobaltt et Talent People) dans un secteur du Digital et de l’IT qui ne cesse de se développer. Cela vient également renforcer les positions du groupe sur le segment middle up et executive search.

 

Un positionnement renforcé sur le marché de l’IT

« Grâce à cette acquisition et à notre partenariat avec Holberton School, nous consolidons notre position en tant que partenaire privilégié des entreprises à la recherche des meilleurs talents digitaux. Cette acquisition nous renforce sur le marché de l’IT et nous permettra d’offrir des solutions efficaces et innovantes pour accompagner nos clients dans leur transformation digitale et prêts à relever les défis du marché technologique en constante évolution et à aider nos clients à se développer dans cet environnement dynamique » partage Samuel Tual, Président Actual group.

« Je suis particulièrement enthousiasmé par ce rapprochement avec Actual group, entreprise reconnue sur des offres venant compléter et consolider notre capacité à accompagner nos clients avec efficacité, en délivrant la valeur ajoutée d’un spécialiste. Forts de notre spécialisation consolidée par des moyens et expertises complémentaires, nous continuons de servir et conseiller startups, grands groupes et secteur public dans leur digitalisation et le recrutement des talents du numérique, en maintenant toujours le même niveau d’engagement et de compétence qu’elle démontre depuis plus de 20 ans ! » se réjouit Emmanuel Stanislas, Président Clémentine.

 

Le rapprochement de deux acteurs complémentaires, partageant les mêmes valeurs

« Nous nous réjouissons du rapprochement d’Actual group et Clémentine. C’est toujours un plaisir de favoriser la rencontre d’entrepreneurs de grande valeur » partage Anne-Laure Beuriot, associée fondatrice de Carmine Capital. 

En accompagnant l’acquisition de Clémentine, Carmine Capital confirme ainsi son expertise en Fusion & Acquisition dans l’univers des cabinets de recrutement.


Pour en savoir plus sur cette opération, contacter Philippe Bloquet et Anne-Laure Beuriot.

Carmine Capital accompagne FAB Group dans sa levée de fonds auprès d’UI Investissement

Carmine Capital accompagne FAB Group dans sa levée de fonds auprès d’UI Investissement

Acteur du recrutement, du management de transition et de l’intérim, FAB Group ambitionne d’accélérer le déploiement de son offre de services et d’accroître son maillage territorial.
 

FAB Group, cabinet de recrutement multi-spécialiste et acteur du travail temporaire

Créé en 2007 à Nantes par l’actuel dirigeant Yann Pelvet, FAB Group est historiquement reconnu pour son expertise dans les métiers de la banque & assurance. Au cours des 15 dernières années, le Groupe a su étendre son offre à d’autres secteurs : finance, audit & expertise-comptable, IT & digital, industrie, immobilier & construction. 

Aujourd’hui, le Groupe compte 9 bureaux (8 en France et 1 au Luxembourg) et réalise plus de 2 000 recrutements par an, grâce à une équipe d’une centaine de collaborateurs, chacun travaillant exclusivement sur un secteur d’activité dédié.

 

Le recrutement : un enjeu majeur pour les entreprises

« FAB Group évolue sur un marché profond qui répond à l’une des problématiques principales des entreprises aujourd’hui, à savoir la pénurie de main-d’œuvre et la complexité associée pour recruter » commente Yann Pelvet, fondateur et directeur général de FAB Group.
Aux côtés de Yann Pelvet, qui reste l’actionnaire majoritaire, et de cadres clés qui investissent à cette occasion, UI Investissement accompagne le projet de développement du groupe, devenant ainsi le premier investisseur à entrer au capital de FAB Group.

Un nouvel élan sur un marché très concurrentiel

L’entrée au capital d’UI Investissement va permettre aux équipes de FAB Group de déployer leur ambitieux plan de développement, qui repose sur quatre axes principaux : 

  • Consolider ses expertises historiques, 
  • Poursuivre la diversification de son offre vers d’autres secteurs (santé-pharma, légal-RH), 
  • Renforcer son maillage territorial,
  • Développer de nouvelles offres visant à répondre aux mutations du marché de l’emploi.

Yann Pelvet revient sur la manière dont il a vécu cette opération : « Pour ma part j’ai été très heureux de pouvoir mener cette opération avec Carmine Capital. L’équipe Carmine m’a accompagné avec efficacité, pédagogie (car c’était une première pour moi), professionnalisme et nos contacts ont toujours été très agréables, même dans les moments un peu plus tendus. Et avec succès ! »

  

« Nous nous réjouissons d’avoir contribué au rapprochement entre FAB Group et UI Investissement. L’ouverture de son capital va donner à FAB Group un nouvel élan lui permettant de renforcer ses positions sur le marché – très concurrentiel – du recrutement » partage Anne-Laure Beuriot, associé fondatrice de Carmine Capital.

 

Pour en savoir plus sur cette opération, contacter Philippe Bloquet, Cécile Jonnard et Anne-Laure Beuriot.

Carmine Capital prend place sur le marché de la Tech et de l’Innovation en lançant Carmine Venture

Carmine Capital prend place sur le marché de la Tech et de l’Innovation en lançant Carmine Venture

L’équipe Carmine Capital est très heureuse d’annoncer l’arrivée de Ghislain Dupré comme Directeur Tech M&A. Ghislain prend la responsabilité de Carmine Venture, une practice dédiée à la Tech et à l’Innovation.

 

Un contexte de marché volatil, favorable à l’émergence d’un rôle radicalement nouveau pour le conseil M&A Tech

Fort d’une expérience d’une dizaine d’années auprès des entreprises de la Tech, Ghislain Dupré résume les éléments essentiels de la conjoncture : « Les dirigeants de la Tech font aujourd’hui face à une triple exigence : démontrer une excellence opérationnelle immédiate, atteindre rapidement et de manière transparente un seuil de rentabilité, et piloter de manière plus prudente leur table de capitalisation pour équilibrer déploiement opérationnel et contrôle du capital. La récente hausse des taux directeurs a rendu le capital plus cher, et la prise de risque touche plus frontalement les modèles en cours de démonstration que sont les start-ups. Cette conjoncture corrige un marché du fundraising récemment pléthorique. Ce contexte représente une opportunité pour le métier de conseil M&A s’il se transforme radicalement : c’est le sens de la création de Carmine Venture. »

 

Extension et précision des diligences du conseil M&A

Carmine Capital souhaitait depuis longtemps créer une offre dédiée au secteur de la Tech, secteur soumis récemment à de fortes turbulences.
Anne-Laure Beuriot ajoute  : « Ces 10 dernières années, l’écosystème relatif au financement des start-ups s’est énormément développé, incitant ces dernières à lever des fonds même lorsque cette opération n’était pas adaptée. Notre accompagnement doit permettre aux entrepreneurs d’avoir une vision globale des opportunités qui s’offrent à eux dans leurs problématiques de développement et de financement. On constate souvent, par exemple, que les entrepreneurs ignorent ou écartent (pour de mauvaises raisons) la solution d’un adossement à une entreprise mature de leur environnement. »
Fort d’une expérience de 6 années en Corporate Venture, Ghislain Dupré a pu collaborer avec tous les acteurs de ce secteur : chercheurs, fonds d’investissement, banquiers, régulateurs, acquéreurs, entrepreneurs et incubateurs.
« Le secteur de la Tech est à la fois récent, profond, et inexploré. Les vraies ruptures d’usage et les modèles de remplacement sont encore devant nous. C’est pourquoi la difficulté, et aussi l’intérêt de ce métier, consistent concomitamment à démêler le caractère réellement innovant des solutions de celles qui le sont plus marginalement, tout en évaluant la résilience de cette innovation dans son modèle économique qui doit être conçu pour résister » précise Ghislain Dupré.
Il ajoute  : « beaucoup d’innovations n’ont pas encore montré tout leur potentiel. Je pense notamment aux outils d’exploitation physiques de décarbonation, à l’innovation maritime et nautique, au Web3 pour le e-commerce ou à la Sport Tech. »

 

Des opérations en capital plus complexes

Les responsabilités des dirigeants étant de plus en plus fortes, leurs besoins d’appui sur les opérations stratégiques se sont renforcés. Cependant le conseil partage ce contexte : il doit relier lui aussi les exigences du marché, de l’actionnariat et de l’opérationnel. Il devient un bras droit, parfois très opérationnel, en tout cas transparent sur tous les éléments de croissance de la start-up.
Ghislain Dupré ajoute : « J’ai eu la chance de côtoyer tous les acteurs qui aident, à un moment précis, une start-up à se développer. C’est la connaissance de leurs expertises et leur emploi au bon moment qui peut actionner le levier pour sécuriser une étape et passer à celle d’après. J’ai été impressionné par le sang-froid, l’intuition, mais aussi l’écoute et l’humilité de dirigeants qui témoignaient d’un véritable chemin initiatique, fait de tranchant et de conciliant. »

 

Innovation compétitive, prudence et pragmatisme

Ghislain Dupré partage son enthousiasme quant à cette opportunité : « C’est une joie et un honneur de rejoindre Carmine Capital et de créer leur branche Venture.
Après 14 années passées en M&A et au service des entreprises de la Tech, ce tournant personnel est aussi celui du marché qui prend des orientations que je souhaite incarner : innovation compétitive, prudence et pragmatisme.
Ce sont aussi les valeurs de Carmine, auxquelles s’ajoutent une identité forte, une liberté d’entreprendre au quotidien avec nos clients, et une ambition joyeuse ! »

 

Soutien aux entrepreneurs et expertise fonctionnelle

Anne-Laure Beuriot, exprime son enthousiasme quant à l’arrivée de Ghislain Dupré et la création de Carmine Venture : « Carmine Capital dispose d’une grande expertise fonctionnelle permettant de répondre à une ambition forte : soutenir les entrepreneurs à tous les stades du développement de leur entreprise. Ghislain et son équipe ont toute ma confiance pour développer les activités de Carmine Venture et contribuer ainsi à faire émerger les futurs champions de la Tech française. »

Spécialisé en Technologie et entreprises du digital, Ghislain débute sa carrière chez KPMG en 2011 où il accompagne de futures licornes comme Qonto, N26 ou Swile. Il diversifie son parcours en Large Corporate pour le groupe BNP Paribas à Londres. Curieux et engagé, Ghislain co-fonde en 2017 une équipe Corporate Ventures dans le secteur bancaire : il participe alors à la création d’un incubateur, puis d’un accélérateur de la Tech (~100 start-ups en portfolio), et réalise une 30+ d’acquisitions pour le compte du Groupe (Shine, Treezor, Forge, FinBricks).
Fort de ses expertises en Web3, IA, DeepTech, Data, il apporte aux dirigeants de start-ups qu’il conseille son expérience en stratégie de funding, en scaling et en transformation opérationnelle et humaine. Il rejoint Carmine Capital en février 2023 afin de créer l’activité Carmine Venture, avec l’ambition de rapprocher l’écosystème industriel à celui de la technologie et de faire émerger les futurs champions de la Tech française.

Pour en savoir plus, contacter Anne-Laure Beuriot et Ghislain Dupré.

Carmine Capital accompagne la cession d’Avady Pool à Nextpool

Carmine Capital accompagne la cession d’Avady Pool à Nextpool

Carmine Capital met à profit son expertise dans l’industrie et son rayonnement national en rapprochant Avady Pool et Nextpool : des synergies au profit de l’innovation dans le traitement de l’eau.

 

Un acteur responsable de la préservation de l’environnement

Créé en 2011 à Osny dans le Val d’Oise par Dominique et Isabelle Ducoeur, Avady Pool conçoit et fabrique des appareils de régulation, de dosage et de contrôle de traitement de l’eau, qu’il distribue en B2B auprès d’une clientèle de distributeurs de produits de piscine, en France et en Europe. Cette société familiale génère ainsi près de 5 M€ de revenus, et réalise un quart de son activité à l’export, notamment en accompagnant SCP Europe, son premier client et aussi l’un de Nextpool.

Désirant se consacrer à d’autres projets, Dominique et Isabelle Ducoeur ont fait appel à Carmine Capital pour mener à bien la cession de leur activité.


Leader dans le domaine des équipements de piscine et du traitement de l’eau

Nextpool est spécialisé dans la fabrication et la confection d’équipements sur mesure destinés aux piscines privées et collectives ainsi qu’au secteur de la protection solaire.
Après s’être rapproché de Pool Technologies fin 2021, le groupe lyonnais contrôlé par B & Capital depuis 2020, a réalisé cet été l’acquisition d’Avady Pool. Il complète ainsi sa gamme de traitement d’eau associée à une excellente image de marque. 

« Nextpool dispose d’une offre complète sur le segment du traitement de l’eau pour piscines privées et publiques », examine Charles Gaudry, directeur de participations chez B & Capital.

Nextpool emploie désormais près de 550 collaborateurs en période de forte activité et devrait réaliser un chiffre d’affaire de l’ordre de 120 M€ sur l’exercice en cours.


Pérennité et synergies

Si Avady Pool conserve sa marque, son outil industriel et ses équipes de 25 personnes, les synergies ne manquent pas, notamment en matière d’optimisation des achats avec Pool Technologie. Présidé par Nicolas Osanno, Nextpool entend également renforcer les ventes à l’export, et prévoit de nouvelles opérations de croissance externe en dehors des frontières hexagonales d’ici la fin de l’année

« En rejoignant le Groupe Nextpool, nous donnons un horizon plus large à l’aventure d’Avady Pool commencée il y a maintenant 12 ans. Nous continuerons personnellement à accompagner les clients et les collaborateurs de la société pour permettre une transition réussie dans ce nouveau projet de développement encore plus ambitieux » partagent Dominique et Isabelle Ducoeur. 

Nicolas Osanno ajoute : « Nous sommes fiers de prendre le relai d’Isabelle et Dominique Ducoeur qui ont fait grandir cette entreprise et bâti une relation de confiance avec leurs clients en proposant des produits fiables et des services adaptés à leurs besoins. » 

« Nous nous réjouissons d’avoir contribué au rapprochement entre Avady Pool et Nextpool. C’est une toujours une fierté de conseiller les dirigeants dans leurs opérations financières. Avec l’ambition permanente pour Carmine Capital de préserver l’ADN des entreprises que nous accompagnons, tout en pérennisant leur développement au-delà d’une opération » se réjouit Anne-Laure Beuriot, associée fondatrice de Carmine Capital.


Pour en savoir plus sur cette opération, contacter Anne-Laure Beuriot, Antoine Vintzel et Benoit Galliou.

Développement des activités de Carmine Capital dans la Santé

Développement des activités de Carmine Capital dans la Santé

Carmine Capital renforce ses compétences sur le secteur de la Santé, avec l’arrivée de Benoit Traineau.

Carmine Capital est fière d’annoncer l’arrivée de Benoit Traineau en qualité de Senior Advisor. Cette nomination vient renforcer l’expertise de Carmine Capital dans un secteur complexe et en constante évolution. 

 

30 ans d’expérience dans le domaine de la santé 

Benoit Traineau, un expert du secteur de la santé, apporte avec lui une riche expérience de plus de 30 ans dans le secteur. Il a occupé des postes de direction au sein d’entreprises internationales prestigieuses telles que Coloplast, 3M, Johnson and Johnson, et Diasorin. Au cours des dernières années, il s’est distingué comme conseiller en stratégie, apportant son expertise aux dirigeants de nombreuses PME françaises pour les aider à développer leur présence à l’international, optimiser leurs processus et structurer leurs financements.

Benoit Traineau a exprimé sa motivation à rejoindre Carmine Capital : « Le secteur de la santé est profond et varié. J’ai eu la chance de travailler sur les principaux marchés, que ce soit dans le domaine du médicament, du dispositif médical ou du diagnostic, et de manager différents canaux de distribution : l’hôpital et l’officine, en France et à l’international. J’ai eu l’opportunité de collaborer activement avec tous les acteurs du secteur, des cliniciens aux soignants, des autorités de tutelle aux associations de patients, en passant par les syndicats professionnels. Mais ce qui m’a le plus impressionné, c’est la capacité des dirigeants d’entreprise de la santé à gérer les missions habituelles des chefs d’entreprise tout en intégrant les innombrables exigences propres au secteur de la santé, à savoir, penser en premier lieu au patient, prendre en compte la réglementation, l’accès au marché, et bien d’autres aspects encore. »

 

Une accélération de la concentration des acteurs 

Il a ajouté : « Ces dirigeants proposent des solutions innovantes aux patients et aux professionnels de santé tout en développant de belles aventures entrepreneuriales. La nouvelle période d’inflation et ses conséquences sur la gestion des pricing représentent un facteur de complexité supplémentaire pour les industries de santé. De plus, le secteur de la santé connaît une accélération de la concentration des acteurs, d’où la nécessité pour les dirigeants d’entreprise de taille moyenne d’être les mieux armés pour relever ces nouveaux défis et enjeux. C’est pourquoi j’ai souhaité rejoindre Carmine Capital, qui a mis en œuvre avec succès depuis plus de 10 ans une démarche sur-mesure pour accompagner les dirigeants dans leurs opérations en capital. J’ai rencontré chez Carmine une équipe qui combine des valeurs éthiques fortes, une expertise fonctionnelle et une approche pragmatique. »

  

Aider nos clients à relever les défis complexes de ce secteur

Germain Simoneau, associé chez Carmine Capital, s’est exprimé avec enthousiasme sur l’arrivée de Benoit Traineau : « Nous sommes ravis d’accueillir Benoit au sein de notre équipe. Son expérience dans le secteur de la santé, sa connaissance approfondie de l’écosystème, des métiers et des technologies associées font de lui un atout inestimable pour Carmine Capital et pour nos clients. Benoit sera en charge du développement d’une offre d’accompagnement spécifiquement dédiée aux dirigeants actionnaires du secteur de la santé, ce qui répond à un besoin crucial dans un secteur en constante évolution. Benoit apportera une perspective unique et une expertise de pointe pour aider nos clients à naviguer dans les défis complexes de ce secteur.

Benoit Traineau

Benoit est un expert du secteur de la santé qui maîtrise parfaitement son écosystème, ses métiers et ses technologies.
Pendant 30 ans, en France et à l’international, Benoit a occupé des postes de direction dans plusieurs entreprises dans les industries de la santé et au sein de grands groupes (Coloplast, 3M, Johnson and Johnson, Diasorin). Avant de rejoindre Carmine Capital, il a accompagné, en tant que conseiller en stratégie, les dirigeants de nombreuses PME françaises dans leur développement international, l’optimisation de leurs process et la structuration de leurs financements. Il a rejoint Carmine Capital en 2023 pour développer une offre d’accompagnement dédiée aux dirigeants actionnaires du secteur de la santé.

Pour en savoir plus, contacter Germain Simoneau et Benoit Traineau

Développement des activités de Carmine Capital en Auvergne-Rhône-Alpes

Développement des activités de Carmine Capital en Auvergne-Rhône-Alpes

Carmine Capital annonce l’ouverture d’un bureau à Lyon pour développer ses activités en Auvergne-Rhône-Alpes.

Nous sommes fiers d’annoncer l’ouverture d’un nouveau bureau à Lyon, dédié au développement des activités dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette expansion stratégique renforcera la présence de Carmine Capital en France et permettra d’accompagner encore davantage les dirigeants de PME et ETI dans leurs opérations de cession, d’acquisition ou de levée de fonds au cœur de cette région dynamique. 

Depuis sa création en 2013, Carmine Capital s’est engagée à soutenir les entrepreneurs et les dirigeants de PME et ETI dans leur stratégie de croissance et de financement, offrant ainsi des solutions sur mesure pour répondre aux enjeux professionnels et personnels de ses clients. La société place l’humain au cœur de ses actions en combinant le savoir-faire financier de ses analystes avec la vision entrepreneuriale de ses équipes.

 

Caroline Gruter prend la direction du bureau de Lyon 

L’ouverture du bureau à Lyon sera placée sous la direction de Caroline Gruter, une professionnelle aguerrie et passionnée, qui apporte avec elle une expertise approfondie du tissu entrepreneurial de la région. Diplômée en 2007 d’un Master en Business International spécialisé en analyse financière à la Macquarie University of Sydney, Caroline a bâti sa carrière en travaillant aux côtés d’entrepreneurs et de dirigeants de PME.

 

Une compréhension profonde des enjeux des dirigeants de PME et ETI 

Anne-Laure Beuriot, Associée Fondatrice de Carmine Capital, exprime son enthousiasme concernant l’arrivée de Caroline Gruter : « Nous sommes ravis d’accueillir Caroline dans notre équipe en tant qu’Associée. Son parcours professionnel démontre une compréhension profonde des défis auxquels sont confrontés les dirigeants de PME et ETI. Son expérience en tant que directrice financière de PME lui a permis de développer une vision pragmatique et empathique des enjeux entrepreneuriaux. Nous sommes convaincus que sa contribution sera précieuse pour nos clients dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. »

  

« Chez Carmine, nous travaillons main dans la main avec les entrepreneurs pour répondre à leurs enjeux professionnels et patrimoniaux. » 

Caroline Gruter, qui sera en charge du bureau de la région Auvergne Rhône-Alpes, partage son enthousiasme quant à cette nouvelle opportunité : « Il y a quelques années, alors que j’accompagnais mon patron dans son processus de cession, j’ai été frappée par la différence de langage entre financiers et entrepreneurs. Une fois à mon compte, je n’ai cessé de faire ce même constat. Quand Anne-Laure Beuriot m’a parlé de l’ADN Carmine Capital, j’ai découvert une société en ligne avec mes valeurs, où entrepreneurs et analystes collaborent pour répondre aux enjeux patrimoniaux, professionnels et personnels de leurs clients. Le dynamisme économique de Lyon en fait un territoire privilégié. Originaire de la région, je suis ravie de prendre la direction du bureau Auvergne-Rhône-Alpes, dédié à la croissance des PME/ETI et de leurs actionnaires en réponse à une demande grandissante. »

Caroline Gruter, associée Carmine Capital

Diplômée en 2007 d’un Master en Business International spécialisé en analyse financière à la Macquarie University of Sydney, Caroline a débuté sa carrière en audit puis en conseil chez PWC à Paris. 

En 2015, très attirée par l’entreprise, elle intègre une PME parisienne en pleine croissance, comme directrice financière. 4 années de challenges pendant lesquelles elle partagera le quotidien des fondateurs, leurs enjeux et leurs problématiques. 

En 2019, elle décide de se consacrer à l’accompagnement des dirigeants actionnaires de PME et d’ETI dans leur stratégie de croissance et de financement, avant de rejoindre Carmine Capital en septembre 2023 comme Associée, pour prendre en charge le bureau de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour en savoir plus, contacter Germain Simoneau et Caroline Gruter.

Interview d’Anne-Laure Beuriot pour le magazine Dauphinews

Interview d’Anne-Laure Beuriot pour le magazine Dauphinews

Loin des clichés associés au monde de la fusion-acquisition, Anne-Laure Beuriot a créé Carmine Capital pour mettre en pratique une vision opérationnelle et humaine du métier, au service des PME. Entretien avec une femme qui donne du sens à son travail.

Quelles ont été les motivations qui vous ont conduite à votre métier ?

Anne-Laure Beuriot : J’ai décidé très tôt de m’orienter vers le secteur de la fusion-acquisition parce qu’il associait des matières qui me passionnaient. Le secteur comprenait très peu de femmes, y compris dans l’écosystème global (avocats, fonds d’investissement, chefs d’entreprise…), notamment parce qu’il était souvent décrit pendant nos études comme un univers professionnellement épuisant.

J’ai voulu démontrer que les femmes ne devaient pas s’exclure de ce métier : on peut parfaitement le pratiquer tout en ayant une vie personnelle très épanouie (j’ai moi-même trois enfants). 

En créant Carmine, je voulais rappeler que ce métier est captivant, c’est un métier de projet qui associe l’humain, la stratégie et la finance.

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce dernier point  ?

Anne-Laure Beuriot : L’importance d’une opération en capital pour un chef d’entreprise et pour ses collaborateurs nous oblige à travailler dans une perspective de long terme : nous marions des histoires humaines avant de marier des bilans. Cette approche qui favorise la pérennité des entreprises permet également d’optimiser la performance financière de l’opération. 

Nous travaillons pour permettre à nos clients de s’associer ou de transmettre leur société au meilleur partenaire (celui qui partage les mêmes valeurs entrepreneuriales) et dans les meilleures conditions financières.

En interne, quelles conditions de travail cherchez-vous à favoriser ?

Anne-Laure Beuriot : Pour moi, le travail est synonyme de lien social et d’épanouissement : il est essentiel de lui donner du sens. La diversité est un facteur d’intelligence, tant pour l’acquisition de compétences à titre individuel que pour le développement de notre capacité d’écoute. 

Nous sommes une trentaine de collaborateurs, hommes et femmes, d’âge, d’origine ou de culture différents, et nous vivons dans cette démarche. 

Notre organisation est très spécifique : il y a chez nous un vrai travail en équipe sur les dossiers, une intelligence collective qui permet aussi à chacun d’apprendre plus vite. Nous organisons beaucoup d’événements, souvent autour de défis sportifs afin de favoriser le dépassement de soi et d’ancrer son engagement. Tous les collaborateurs sont coachés individuellement et formés tout au long de leur vie professionnelle. 

Ce que je souhaite, c’est que mes collaborateurs d’aujourd’hui deviennent mes associés de demain ! 

La pérennité vaut aussi en interne : les collaborateurs doivent pouvoir envisager une vraie carrière chez Carmine, c’est d’ailleurs aussi pourquoi nous nous développons en implantant des bureaux en région et à l’international.

Cliquez-ici pour consulter l’article en ligne.

Pour en savoir plus, contacter Anne-Laure Beuriot